Date de début:
15:00
Date de fin:
16:00
Lieu:
CNRS
Ville:
Paris
Producteur:
-

Durée:
45:50
Type:
video/mp4
Poids:
306.52 Mo
Format:
mp4
Résolution:
720x576
Codec:
-

La coopération au sein des groupes : approches théoriques et comparatives Michael Hochberg

Des travaux récents sur la complexité de la vie soulignent les rôles joués par
les forces d’évolution à différents niveaux d’individualité. Une des pièces centrale du puzzle pour expliquer les transitions dans les individualités pour des entités qui vont de cellules complexes à des organismes et à des sociétés multicellulaires est de montrer comment différentes unités autonomes laissent le contrôle de leurs fonctions aux autres éléments du groupe. En plus de la nécessité de réduire le conflit concernant des tâches spécialisées, les groupes de différenciation doivent contrôler l’exploitation de l’environnement ou sinon être éliminés par des groupes plus forts.

Nous avons récemment proposé que deux formes de conflits, l’accès aux ressources à l’intérieur des groupes et les représentations en ligne de reproduction, puissent être résolues en tandem à travers des effets de sélections individuels et de groupe. Plus spécifiquement, nous employons un modèle d’optimisation pour montrer les conditions sous lesquelles différents comportements sociaux à l’intérieur des groupes (des coopérateurs produisent un bien public ou des tricheurs exploitent ce bien public) peuvent être sélectionnés pour migrer, tout en n’affectant pas l’environnement et en fonctionnant comme ligne de reproduction. Nous trouvons que la migration partielle ou complète des tricheurs est le résultat général. La propension des tricheurs à la dispersion est la plus forte avec des bénéfices intermédiaires: ratios de coût d’actes coopératifs et une appartenance forte. Examiner une gamme de vrais systèmes biologiques tend à soutenir notre théorie, même si une étude supplémentaire est requise pour fournir des tests robustes. Nous suggérons que «trait linkage» entre la dispersion et la tricherie devrait être opérationnel que les groupes obtiennent ou non un haut niveau d’individualité. La spécialisation des tricheurs en tant que dispersants offre des solutions simultanées à l’évolution de la coopération dans les groupes sociaux et l’origine de la spécialisation des lignées germinales et somatiques dans les organismes multicellulaire

Michael Hochberg, Institut des Sciences de l’Evolution Montpellier (ISEM, UMR 5554), Université Montpellier 2

Dernières vidéos