Accueil Accueil

Libre accès à l’information scientifique et technique : État de l’art et perspectives - janvier 2003
Initiative de Budapest pour l’Accès Ouvert Jean-Claude GUEDON (2700) - Vendredi 24 janvier 2003 14:25 - 14:50

Initiative de Budapest pour l’Accès Ouvert Jean-Claude GUEDON

Projets et initiatives

La publication scientifique est en crise : partiellement dominée par des intérêts commerciaux en forme d’oligopoles dont les enjeux n’ont pas grande relation avec les exigences des scientifiques, la République des sciences, domaine de l’excellence, a été subrepticement transformée en ploutocratie scientifique où règnent diverses formes d’élitisme et, bien entendu, d’exclusion. Le coût des revues scientifiques se situe désormais hors de portée d’une bonne partie du monde et même des institutions moins riches dans les pays riches. Quelques efforts palliatifs comme eIFL de l’OSI contribuent bien à établir un rempart défensif temporaire et partiel contre ces tendances négatives, mais ils ne peuvent prétendre offrir une solution à une crise largement engendrée par des pratiques commerciales aisément assimilables à des coutumes prédatrices : il suffit de penser aux taux de profit, souvent supérieurs à 30%, de ces oligopoles pour comprendre la raison d’un terme aussi vigoureux dans le cadre de ce colloque. Contre les agissements des oligopoles, peu de solutions existent. Les petites entreprises commerciales ou sociétés savantes aux ambitions financières modestes, bien que sympathiques, laissent sceptiques : si elles ne réussissent pas, inutile de commenter ; si elles réussissent, elles deviennent des cibles possibles pour les grands oligopoles et il devient dès lors difficile de résister à la tentation de se faire racheter ou « soutenir » par les poids lourds de l’édition scientifique commerciale. La seule solution viable est de reprendre la question de la publications scientifique à la base et de construire les processus de publication qui répondent le mieux possible aux besoins des scientifiques, à ceux des gestionnaires de la recherche et à ceux des décideurs et instances publiques qui soutiennent la majeure partie de la recherche fondamentale mondiale. Ceci veut dire : 1. pour les scientifiques, une circulation et une visibilité maximales, ainsi qu’une validation aussi efficace que possible pour deux ordres d’exigences reliés entre eux mais néanmoins différents : d’une part la gestion des étapes de la carrière institutionnelle, et, d’autre part, la gestion de la carrière intellectuelle ; 2. Pour les gestionnaires de la recherche, une évaluation aussi précise et rapide que possible de la qualité réelle des travaux accomplis par les chercheurs, évaluation reposant plus sur l’utilisation des données d’usage que sur l’effet de filtre des « gatekeepers », trop subjectif et rapide pour remplir avec l’objectivité nécessaire les objectifs désirés ; 3. Pour les organismes de soutien à la recherche et les responsables des politiques de recherche, un accès général et ouvert aux flux de communication des scientifiques entre eux (ce qui ne veut pas dire un accès nominal, évidemment) permettrait de voir avec précision les points chauds de la recherche scientifique et effectuer des choix nationaux en connaissance de cause. Actuellement, les grands oligopoles seuls ont accès à ce genre d’information et personne ne sait ce qu’ils font de ces connaissances. Cette forme d’espionnage intellectuel ne devrait pas être confisquée en grande partie par des intérêts privés, mais bien mis à la disposition du monde entier. La meilleure façon pour la communication scientifique de remplir ces objectifs divers consiste à se placer en accès ouvert tout en retravaillant les étapes et les significations des diverses formes d’évaluation qui doivent accompagner ces flux de communication. Ainsi l’activité scientifique pourra-t-elle commencer à se rapprocher de l’idéal d’un système de création placé sous le signe de l’intelligence distribuée. L’Open Society Institute, ainsi que d’autres organismes philanthropiques, telle la Fondation Moore et d’autres, se sont clairement rangés dans le camp de la communication scientifique en accès ouvert. Plusieurs exemples de réalisations en cours seront présentés au cours de cette communication.

Jean-Claude GUEDON, Professeur, Université de Montréal, membre de la commission de l’information de l’Open Society Institute

Communication

Toutes les vidéos de l'évenement Libre accès à l’information scientifique et technique : État de l’art et perspectives - janvier 2003 (36 videos)

00:08:47.46

2003-01-23

09:00 - 09:10 : Introduction de Christine DESCHAMPS

00:23:05.00

2003-01-23

09:10 - 09:35 : Introduction de Dominique WOLTON

00:17:00.13

2003-01-23

09:35 - 09:50 : Introduction de Pierre OUDET

00:05:13.66

2003-01-23

09:50 - 09:55 : Introduction de Kurt MOLHOLM

00:12:38.60

2003-01-23

09:55 - 10:10 : Questions à Mme Deschamps et MM. Wolton, Molholm, Oudet

00:31:24.00

2003-01-23

10:10 - 10:40 : De la propriété intellectuelle à la communauté des biens inte...

00:23:47.13

2003-01-23

10:40 - 11:05 : Rapport sur l’évolution du libre accès et ses conséquences J...

00:31:15.33

2003-01-23

11:05 - 11:35 : Discussion sur la matinée

00:25:52.86

2003-01-23

13:30 - 13:55 : Conséquences pour la diffusion de l’IST : Intervention de Piet...

00:27:25.73

2003-01-23

13:55 - 14:20 : Conséquences pour la diffusion de l’IST : Intervention de Sall...

00:22:29.86

2003-01-23

14:20 - 14:40 : Conséquences pour la diffusion de l’IST : Intervention de Andy...

00:33:20.53

2003-01-23

14:40 - 15:10 : Questions à Pieter Bolman, Sally Morris, Andy Powel

00:19:43.06

2003-01-23

15:10 - 15:30 : Modèles économique et conséquences juridiques : Intervention d...

00:23:45.80

2003-01-23

15:30 - 15:55 : Modèles économique et conséquences juridiques :Intervention de...

00:18:35.73

2003-01-23

15:55 - 16:15 : Modèles économique et conséquences juridiques : Intervention d...

00:20:24.20

2003-01-23

16:15 - 16:35 : Modèles économique et conséquences juridiques : Intervention d...

00:19:43.20

2003-01-23

16:35 - 17:00 : Discussion sur les modèles économiques et conséquences juridiq...

00:26:15.66

2003-01-24

09:00 - 09:25 : Enjeux pour la communauté scientifique : Intervention de Laurent...

00:28:43.13

2003-01-24

09:25 - 09:55 : Enjeux pour la communauté scientifique : Intervention de Daniel ...

00:20:43.86

2003-01-24

09:55 - 10:15 : Enjeux pour la communauté scientifique : Intervention de Stevan ...

00:06:26.40

2003-01-24

10:15 - 10:20 : Questions à MM. Guillopé, Charnay et Harnad

00:23:58.00

2003-01-24

10:20 - 10:45 : Questions à MM. Guillopé, Charnay et Harnad suite

00:06:08.06

2003-01-24

10:45 - 10:50 : Enjeux pour les pays en développement : Intervention de Kay RAS...

00:10:36.13

2003-01-24

10:50 - 10:55 : Enjeux pour les pays en développement : Intervention de Barbara ...

00:05:34.20

2003-01-24

10:55 - 11:00 : Enjeux pour les pays en développement : Intervention de Manfred ...

00:10:43.20

2003-01-24

11:00 - 11:10 : Enjeux pour les pays en développement : Intervention de Jean-Jac...

00:10:27.40

2003-01-24

11:10 - 11:20 : Enjeux pour les pays en développement : Intervention de Georges ...

00:09:57.60

2003-01-24

11:20 - 11:30 : Enjeux pour les pays en développement : Intervention de Barbara ...

00:40:08.53

2003-01-24

11:30 - 12:10 : Questions à Mmes Raseroka, Aronson, Kirsop et MM.Malamoud, Spies...

00:22:10.00

2003-01-24

13:30 - 13:50 : SPARC (Scholarly Publishing and Academic Resources Coalition) Dav...

00:22:07.93

2003-01-24

13:50 - 14:10 : E-BIOSCI (Portail européen d’accès à l’information factuel...

00:16:27.86

2003-01-24

14:10 - 14:25 : FIGARO (European Academic Digital Publishing Initiative) Stefan G...

00:18:49.20

2003-01-24

14:25 - 14:50 : Initiative de Budapest pour l’Accès Ouvert Jean-Claude GUEDON

00:25:42.13

2003-01-24

14:50 - 15:15 : Discussion sur les projets et initiatives

00:09:45.20

2003-01-24

15:15 - 15:25 : Conclusion de Geneviève BERGER

00:10:48.66

2003-01-24

15:25 - 15:35 : Conclusion de Christian BRECHOT

Contact Webcast

La cellule webcast du CCIN2P3 vous propose de diffuser en direct et/ou en différé sur internet vos manifestations, colloques, conférences. Attention, ce service est réservé au domaine public dans le domaine de la Recherche Scientifique.


Cellule Webcast
Centre de Calcul IN2P3/CNRS
21 Avenue Pierre de Coubertin
CS70202
69627 VILLEURBANNE Cedex

Tél. :
+33(0) 4.78.93.08.80

Fax. :
+33(0) 4.72.69.41.70



Email :

Voir les mentions légales du site